GALERIE DE PHOTOS

NGC 7380, ou nébuleuse du Sorcier, est un amas ouvert situé à environ 8 000 années-lumière de la Terre dans la constellation de Céphée1. Découvert par Caroline Herschel en 1787, l'amas s'étend sur environ 100 années-lumière

Les vents stellaires y ont façonné les gaz et la poussière, ce qui a engendré une forme qui pour certains évoque la silhouette d'un sorcier médiéval


NGC 281 est une région HII située à environ 10 000 années-lumière de la Terre dans la constellation de Cassiopée6. D'un diamètre d'environ 100 années-lumière4, elle fait partie du bras de Persée. Elle inclut ou est proche de l'amas ouvert IC 1590 (pl)6, l'étoile double HD 5005 et plusieurs globules de Bok. Elle est visible dans un télescope amateur dans les zones où le ciel nocturne est suffisamment sombre. Elle est parfois officieusement appelée nébuleuse Pacman6 à cause de sa ressemblance fortuite au héros éponyme du jeu d'arcade Pac-Man.

Cette nébuleuse en émission a été découverte par l'astronome américain Edward Barnard en 1881. Barnard a probablement observé la même nébuleuse en 1890 et elle a été plus tard inscrite au catalogue IC sous la cote IC 115


La nébuleuse de l'Haltère est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Petit Renard à environ 264 pc (∼861 a.l.). Cette nébuleuse, découverte par Charles Messier le 12 juillet 1764, est la première nébuleuse planétaire observée de l'histoire de l'astronomie. Elle porte le numéro 27 de son catalogue.

Cet objet est particulièrement brillant et possède un diamètre apparent très large, puisque la partie la plus lumineuse atteint 1/5 de celui de la Lune. Sachant que la vitesse d'expansion atteint 6,8 secondes d'arc par siècle, son âge est estimé à 3 000 ou 4 000 ans.

L'étoile centrale (à l'origine de la nébuleuse) a une magnitude apparente de 13,5, ce qui la rend difficilement observable pour un astronome amateur. C'est une naine blanche de couleur bleue très chaude (85 000 K). Elle est peut-être accompagnée d'une autre étoile, encore plus faible (magnitude 17), à 6,5 secondes d'arc de distance apparente.

La forme particulière de la partie lumineuse a valu à cette nébuleuse le nom de Nébuleuse de l'Haltère (Dumbbell en anglais). On lui connaît également les surnoms de Trognon de pomme, de Sablier (attention à la confusion avec d'autres objets !) voire de Diabolo.


NGC 6960, également appelée nébuleuse du Balai de Sorcière, est une nébuleuse constituée de gaz ionisé et de poussière située à environ 1 400 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne. Elle constitue la portion des Dentelles du Cygne appelée Petite Dentelle.

Les Dentelles du Cygne forment un rémanent de supernova dont l'explosion remonterait à une dizaine de milliers d'années.

Le nom normalisé de ce rémanent est SNR G074.0-08.6, qui est quelquefois également appelé boucle du Cygne,


M51, aussi connue comme la galaxie du Tourbillon (Whirlpool Galaxy en anglais) est un couple de galaxies, à environ 8,4 Mpc (∼27,4 millions d'a.l.) de la Terre1 dans la constellation des Chiens de chasse, composé d'une galaxie spirale régulière massive dont le diamètre est estimé à 100 000 années-lumière et d'une petite galaxie irrégulière. Elle a été découverte en 1773 par Charles Messier.

Ses bras spiraux facilement visibles lui ont valu son surnom de « galaxie tourbillon » (Whirlpool Galaxy en anglais), qui a donné son nom à la fonction de hachage Whirlpool. Une supernova a été observée dans la galaxie en 1994. Une autre en 2005, et une troisième a fait son apparition le 1er juin 2011 d'après la revue Ciel et Espace